Passer à la navigation Passer au contenu principal

Bert Theis

Loin de se cantonner à l’exploration d’un médium déterminé, la pratique artistique de Bert Theis (1952-2016) est ouverte et se caractérise avant tout par l’attention portée au contexte dans lequel elle s’inscrit. Le projet Drifters (2005) remonte à la période de préfiguration du Mudam. Le bâtiment est alors en cours de finition et l’invitation est lancée aux artistes, créateurs et designers pour repenser certains espaces et usages du musée. Souhaitant offrir un contrepoint mobile et évolutif au programme architectural conçu par I. M. Pei, Bert Theis entame une recherche sur un système modulable de bancs pour les visiteurs. Il conçoit ainsi un ensemble de 24 structures de tailles variées.

Composées de lattes de bois peint en blanc, elles reprennent le vocabulaire formel propre à l’artiste qui les a imaginées telles des plaques de glace fractionnées. Les formes géométriques – losange, trapèze, parallélépipède – ont été inspirées par la configuration du bâtiment et de ses salles. Une des multiples façons de les assembler permet, par exemple, d’évoquer en volume le plan en pointe de flèche caractéristique du musée. Offrant une grande liberté dans la manière de les disposer dans l’espace, ces éléments acquièrent une réelle autonomie par rapport à l’architecture, et la composition pensée pour le Grand Hall permet de mettre en valeur leur qualité sculpturale.

Œuvre

  1. Bert Theis Drifters, 2005-2006

    Bois peint
    Dimensions variables
    Commande et Collection Mudam Luxembourg
    Production 2006 avec le soutien de l’ABP
    © Photo : Rémi Villaggi

  1. Bert Theis Fuad labord, 2003

    Double projection vidéo couleur, son
    13 min 51 sec et 5 min 5 sec
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2003
    © Bert Theis

  1. Bert Theis Out for Isola, 2004

    Impression digitale sur bâche
    220 x 393 cm
    Production et Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2004
    © Photo : Bert Theis

  1. Bert Theis, "The Lunghi-Gaeng Project", 1996, Collection Mudam Luxembourg, Donation 2020 – Enrico Lunghi et Catherine Gaeng. Vue de l’exposition Bert Theis, "Building Philosophy – Cultivating Utopia", Mudam Luxembourg, 30.03 – 25.08.2019
    Bert Theis The Lunghi-Gaeng Project, 1996

    Une installation insérée dans le plafond composée de bois, carton, photocopies, 8 judas, produite pour la maison d'Enrico Lunghi et Catherine Gaeng, Beggen.
    Un cadre comprenant 8 Polaroids et 2 dessins documentant la réalisation de The Lunghi-Gaeng Project
    42 x 140 x 100 cm et 43,5 x 68 cm
    Collection Mudam Luxembourg
    Donation 2020 – Enrico Lunghi et Catherine Gaeng
    Vue de l’exposition Bert Theis, Building Philosophy – Cultivating Utopia, Mudam Luxembourg, 30.03.2019 – 25.08.2019
    © Photo : Rémi Villaggi | Mudam Luxembourg

  1. Bert Theis The Potemkin Lock Project, 1995/2012

    Série de 9 photographies encadrées, maquette originale du projet, mini-CD du Potemkin Lock Venic Rap BTMD, documentation vidéo réalisée par Mariette Schiltz, 11 chaises longues, catalogue signé par l’artiste, Potemkin Lock best national pavilion : carte postale encadrée et signée par Kaspar König, plans de construction du pavillon à Venise
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2014
    Vue de l’exposition Atelier Luxembourg, The Venice Biennale Projects 1988 – 2011, Mudam Luxembourg, 13/10/2012 – 24/02/2013
    © Photo : Aurélien Mole

Marina Abramović, "Video Portrait Gallery", 1975-1998 | Collection Mudam Luxembourg | Acquisition 2001
La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg Explorez notre collection