Passer à la navigation Passer au contenu principal

Vernissage de trois nouvelles expositions

Quand
à partir de
Entrée libre

Sans réservation

Nous sommes heureux de vous inviter au vernissage de :
Face-à-Face. Moderne Galerie/Mudam Luxembourg : Deux collections en dialogue,
Tarek Atoui. Waters’ Witness,
et
Sung Tieu. Civic Floor.

Discours :
Bettina Steinbrügge, directrice, Mudam Luxembourg
Dr. Andrea Jahn, directrice, Moderne Galerie – Saarlandmuseum, Sarrebruck
Sam Tanson, Ministre de la Culture, Luxembourg
Jan Benedyczuk, Secrétaire d'État à l'Éducation et à la Culture, Sarre

Expositions

Face-à-Face. Moderne Galerie/Mudam Luxembourg : Deux collections en dialogue
Vernissage : Vendredi 07.10.2022 | 19h00–21h30
Exposition : 08.10.2022 02.04.2023
Vernissage à la Moderne Galerie – Saarlandmuseum, Sarrebruck :
Jeudi 06.10.2022 | 19h00

Une collaboration entre le Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean et la Moderne Galerie du Saarlandmuseum, Sarrebruck
Partenaire média : RTL

L’exposition Face-à-Face propose un dialogue inédit entre deux collections. Elle établit des résonances entre les œuvres créées par des figures majeures des avant-gardes modernes en Allemagne et en France et celles d’artistes contemporains, originaires de diverses parties du monde. Les questions de métamorphose, de transformation de la matière, de phénomène optique ou encore de perception de l’espace articulent la présentation. Elles sont le reflet de la diversité des expérimentations formelles et traduisent aussi la volonté des artistes d’interroger les structures sociales et politiques des sociétés.

Artistes dont les œuvres seront présentées au Mudam :

Collection du Saarlandmuseum
Alexander Archipenko, Rudolf Belling, Hans Bellmer, Monika von Boch, Giorgio de Chirico, Otto Dix, Max Ernst, Lyonel Feininger, Norbert Kricke, Henri Laurens, Georg Grosz, Fernand Léger, Heinz Mack, Henri Matisse, Ludwig Meidner, László Moholy-Nagy, Otto Piene, Albert Renger-Patzsch, Auguste Renoir, Auguste Rodin, Josef Scharl, Jan J. Schoonhoven, Otto Steinert

Collection du Mudam
Emily Bates, Miguel Branco, Beaurin Domercq, Katinka Bock, Giulia Cenci, Pascal Convert, Helmut Federle, Roland Fischer, Nan Goldin, Germaine Hoffmann, Dom Sylvester Houédard, Alicja Kwade, Lee Bul, Mark Lewis, Edward Lipski, Little Warsaw, Lutz & Guggisberg, Andrea Mastrovito, Isabelle Marmann, Rui Moreira, Silke Otto-Knapp, Yazid Oulab, Michel Paysant, Tobias Putrih, François Roche/R&Sie(n), Nedko Solakov, Kathia St. Hilaire, Janaina Tschäpe

+++

Tarek Atoui. Waters’ Witness
Vernissage : Vendredi 07.10.2022 | 19h00–21h30
Exposition : 24.09.2022 05.03.2023
L’installation sera activée à l’occasion d’une série de performances de Tarek Atoui et de musiciens invités pendant la durée de l’exposition.

L’exposition Waters’ Witness conçue par Tarek Atoui est produite par le Fridericianum à Cassel en coopération avec le Serralves Museum of Contemporary Art, Porto et le Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean. L’exposition au Fridericianum a bénéficié du soutien de la Hessische Kulturstiftung.
Partenaires média : Mousse Magazine, L'Essentiel Radio, Beaux Arts Magazine

L’œuvre de Tarek Atoui (1980, Beyrouth) se situe au croisement des arts visuels et sonores. L’artiste est connu pour des installations et performances qui privilégient une approche sensorielle de l’espace au moyen de sons et d’objets, résultant de recherches où s’entremêlent histoire, anthropologie, ethnologie et musicologie. L’exposition Waters’ Witness qui se déploie dans le Grand Hall et le Park Dräi Eechelen prend comme point de départ le projet en cours I/E initié par l’artiste en 2015. Fruit de recherches menées en collaboration avec les musiciens et compositeurs Chris Watson et Eric La Casa, il documente, au moyen d’enregistrements sonores, les réalités humaines, écologiques, historiques et industrielles de villes côtières telles Athènes, Abu Dhabi, Singapour, Beyrouth et Porto, dont l’histoire a été fortement marquée par l’activité portuaire.

+++

Sung Tieu. Civic Floor
Vernissage : Vendredi 07.10.2022 | 19h00–21h30
Exposition : 08.10.2022 05.02.2023

L’exposition Civic Floor est produite en partenariat avec le MIT List Visual Arts Center, Cambridge, Massachusetts (États-Unis) et la Southern Alberta Art Gallery, Maansiksikaitsitapiitsinikssin, Lethbridge (Canada)

Mudam présente une nouvelle exposition de Sung Tieu (1987, Hai Duong, Vietnam), conçue spécialement pour le Henry J. and Erna D. Leir Pavilion du Mudam.

Dans son travail, Sung Tieu utilise différents médiums pour produire des expositions qui s’appuient sur des recherches approfondies. Mêlant sculpture, dessin, texte et son, l’artiste s’intéresse aux notions de gouvernance, de responsabilité civique et de justice à travers le prisme des mécanismes de contrôle social. En convoquant l’histoire de l’art, en particulier le minimalisme et son adoption de la grille comme élément structurant, elle met en évidence les répercussions idéologiques dans le design industriel et l’architecture, et la prévalence de l’abstraction comme principe d’organisation.

Civic Floor comprend un nouveau corpus de sculptures et d’œuvres murales, accompagnées d’une installation sonore. L’exposition explore les notions d’espace et de volume en évoquant le rôle fondamental qu’elles jouent dans la création artistique, mais aussi dans la conception des espaces carcéraux et des dispositifs bureaucratiques.

+++

On the right: László Moholy-Nagy, "Blatt 2 der Mappe '6 Konstruktionen'", 1924 (detail) Saarlandmuseum – Moderne Galerie, Saarbrücken. Photo: Tom Gundelwein / Stiftung Saarländischer Kulturbesitz. On the left: Nan Goldin, "Jimmy Paulette and Tabboo! undressing, NYC", 1991 (detail). Collection Mudam Luxembourg, Acquisition 1997, Apport FOCUNA. Photo: Rémi Villaggi
On the right: László Moholy-Nagy, "Blatt 2 der Mappe '6 Konstruktionen'", 1924 (detail) Saarlandmuseum – Moderne Galerie, Saarbrücken. On the left: Nan Goldin, "Jimmy Paulette and Tabboo! undressing, NYC", 1991 (detail). Collection Mudam Luxembourg, Acquisition 1997, Apport FOCUNA
© Left – Photo: Tom Gundelwein / Stiftung Saarländischer Kulturbesitz. Right – Photo: Rémi Villaggi