Passer à la navigation Passer au contenu principal

Design Friends Lecture | Christopher Noelle aka TOFA – Création lumière

Quand
à partir de
Mudam Auditorium
En collaboration avec

Design Friends

Langue

Anglais

Entrée

Gratuite

En tant que pilote professionnel de VTT trial, Christopher Noelle a appris très tôt à voir les choses d’un autre point de vue, à adopter une perspective différente. L’imagination et la recherche de sensations fortes continuent de caractériser tous les projets qu’il a entrepris depuis. Aujourd’hui fort de vingt ans d’expérience en photographie de peinture à la lumière (light painting) et en art de la projection, il cherche sans cesse de nouveaux défis créatifs. Il a ainsi cartographié la porte de Brandebourg, travaillé avec un robot pour générer en temps réel des peintures à la lumière lors de l’Ars Electronica et utilisé la surface d’une Porsche comme support de projection lors de la présentation d’un nouveau modèle. On peut vraiment dire que Christopher Noelle respire l’art multimédia. Pour son dernier projet, il a inventé le « Holo-Painter », un outil qui permet de fusionner fiction et réalité en combinant projection, photographie, graphisme animé et environnement réel. Sa pratique englobe tout le spectre médiatique : photographie, cinéma, animation, graphisme, illustration, calligraphie, peinture, projection mapping, design sonore, NFT, typographie, sculpture. Pour l’artiste, le processus de travail s’apparente à un cycle en évolution permanente qui génère sans cesse de nouvelles idées, telle une machine en mouvement perpétuel.

L’interaction entre humains, espaces et machines ainsi que les processus de transformation entre les mondes analogique et numérique sont les thèmes clés de son travail et de ses recherches. Ses créations associent science et art, utilisant des robots, des moteurs et des machines en tant qu’outils artistiques pour aboutir à des résultats étonnants.

La pratique du light painting fait appel à l’imagination, mais demande aussi de séquencer les actions de manière claire et structurée, car il s’agit de contrôler le « matériau » de base. Il n’empêche que les erreurs et les imperfections font partie intégrante du processus créatif : « Parfois, la prise de vue parfaite est moins impressionnante que celle où j’ai buté sur un obstacle dans le noir », dit l’artiste, qui a même repeint son studio en noir pour pouvoir y travailler dans l’obscurité pendant la journée.

La conférence de Christopher Noelle propose un voyage de l’obscurité à la lumière en ouvrant de nouvelles perspectives sur la façon d’être et de rester créatif.

lightwriting.de

Hoop Hafen by Tofa
Hoop Hafen
© Tofa