Passer à la navigation Passer au contenu principal
Hydrophones de Chris Watson enregistrant les sons du port à travers les vibrations d’une barrière, Athènes, juin 2015 © photo : Alexandre Guirkinger
Tarek Atoui. Water’s Witness

Installation + performances

Organisée en collaboration avec le Fridericianum à Kassel et la Fundação de Serralves à Porto, l’exposition Water’s Witness comprend une nouvelle installation et une série de performances et d’ateliers collaboratifs conçus par Tarek Atoui (1980, Beyrouth). Connu pour des installations et performances qui privilégient une approche sensorielle de l’espace au moyen de sons et d’objets, l’artiste, musicien et compositeur mène un travail d’enquête où s’entremêlent histoire, anthropologie, ethnologie et musicologie.

Tarek Atoui considère le son comme un catalyseur d’interactions humaines. Dans son travail, il collabore souvent avec d’autres musiciens ainsi qu’avec des chercheurs et des fabricants d’instruments de musique. Le projet évolutif Water’s Witness a débuté par une exposition personnelle présentée au Fridericianum à Kassel en 2020. Fruit des recherches menées en collaboration avec le musicien et compositeur français Eric La Casa, il s’appuie sur des enregistrements sonores pour documenter les réalités humaines, écologiques, historiques et industrielles de villes côtières comme Athènes, Abu Dhabi, Singapour, Beyrouth ou Porto, dont l’histoire a été fortement marquée par l’activité portuaire.

Travaillant à proximité ou sous l’eau, l’artiste utilise différentes techniques d’enregistrement pour capturer les sons de la mer, des docks et des matériaux (métal, pierre, bois) qu’il collecte sur place. Ces archives sonores forment le matériau de base d’une interprétation subjective du lieu qui associe des réalités géographiquement et symboliquement distinctes pour créer de nouvelles connexions immatérielles.

Les objets prélevés par l’artiste lors de ses recherches dans ces villes portuaires viennent ponctuer l’installation. Ainsi, des poutres en acier trouvées à Abu Dhabi et des blocs de marbre venus d’Athènes seront intégrés à l’œuvre au Mudam. Éléments caractéristiques du paysage évoqué, ils servent par ailleurs de supports physiques à la transmission des sons.

L’exposition Tarek Atoui. Water’s Witness est organisée en collaboration avec le Fridericianum à Kassel et la Fundação de Serralves à Porto.

Biographie
Tarek Atoui (1980, Beyrouth) a exposé au Fridericianum à Kassel (2020), au NTU Centre for Contemporary Art à Singapour (2018), à la Fundação de Serralves à Porto (2018), au Mirrored Gardens | Vitamin Creative Space à Guangzhou (2017), à la Tate Modern à Londres (2016), à la Fondation Louis Vuitton à Paris (2015) et aux Serpentine Galleries à Londres (2012). Son travail a également été exposé dans le cadre de grandes manifestations internationales telles que la 13e Biennale de Gwangju (2021), le Printemps de septembre à Toulouse (2018), la 58e Biennale de Venise (2017), la 9e et la 11e Biennale de Sharjah (2009, 2013) et la dOCUMENTA (13) à Kassel (2012). Il vit et travaille à Paris.

Crédits

Lieu:
Mudam Grand Hall
Commissaire:
  • Joel Valabrega, assistée de Sarah Beaumont