Passer à la navigation Passer au contenu principal
Pauline Boudry / Renate Lorenz, still from "Moving Backwards", 2019, Choreography/performance: Julie Cunningham, Werner Hirsch, Latifa La bissi, Marbles Jumbo Radio, Nach
The Illusion of the End

Mudam Performance Season

Mudam Performance Season: The Illusion of the End est une exposition de deux semaines consacrée à l’art de la performance, une première au Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean. Le rez-de-chaussée du musée accueillera une série de nouvelles performances et installations réalisées par des artistes d'Allemagne, d'Italie, de Pologne, de Russie et de Suisse jouissant d’une reconnaissance internationale de plus en plus importante.

Intitulée d'après un essai de l'influent philosophe français Jean Baudrillard, The Illusion of the End présente des œuvres de Pauline Boudry et Renate Lorenz, Jacopo Jenna (1980, Florence), Nicholas Grafia (1990, Angeles, Philippines) et Mikołaj Sobczak (1989, Poznań, Pologne), et Vasya Run (fondé en 2014 à Moscou).

Le programme s'inspire des « stratégies fatales » qui façonnent nos façons de penser l'histoire et sa fin imaginée. Conçu en réponse au contexte actuel, The Illusion of the End propose des œuvres façonnées par les bouleversements politiques et culturels de ces dernières années, qui ont transformé nos perceptions collectives et individuelles du temps. Ainsi, la perception d'un temps linéaire est remise en question par l'idée d'une temporalité qui tourne en boucle, selon nos besoins émotionnels, psychologiques et existentiels. Les œuvres de ce programme interrogent le sentiment collectif d'aliénation et de détachement, notre futur et la possibilité d'un changement radical.

L'installation Moving Backwards (2019) de Pauline Boudry et Renate Lorenz sera présentée dans la Galerie Est du Mudam. En partant du sentiment de recul provoqué par les récents mouvements réactionnaires, Moving Backwards examine différents modes de résistance, en associant la chorégraphie postmoderne et la danse urbaine aux techniques de guérilla et à des éléments de la culture underground queer. L'installation combine vidéo, sculpture cinétique et performance, présentée à la fois comme des actes performés en public et comme une chorégraphie filmée.

Dans la Galerie Ouest du Mudam, un programme de performances sera proposé au cours de ces deux semaines : du mercredi 6 octobre au dimanche 10 octobre, l'œuvre If, If, If, Then (Expanded version) (2021) de Jacopo Jenna investira la galerie. Au-delà de l'acte chorégraphié, Jenna considère le mouvement comme une forme abstraite d'observation, où la danse contemporaine apparaît comme une réponse directe à son environnement proche. Cette œuvre est le fruit d'une collaboration avec la compositrice Caterina Barbieri, dont l'exploration des effets psychologiques de la répétition se manifeste à travers des motifs sonores visant à générer un sentiment d'extase et de contemplation.

Du mercredi 13 octobre au dimanche 17 octobre, Vasya Run occupera la Galerie Ouest du Mudam avec Stay here – you are the main act (2021). Cette nouvelle performance conjugue texte, gestes, sons et costumes au sein d’une œuvre complexe et symbolique qui examine les subcultures urbaines à prédominance masculine et les angoisses éprouvées par la jeunesse. Les costumes ont été conçus par le créateur luxembourgeois Jeremy Palluce.

Rooms (2020), une nouvelle œuvre du duo d'artistes Nicholas Grafia et Mikołaj Sobczak sera présentée dans le Grand Hall du Mudam le vendredi 15 octobre et le dimanche 17 octobre. Riche en actions rituelles et références à la diversité LGBTQIA+, à la culture pop et à l'histoire personnelle des artistes, il s'agit de la plus récente de leurs performances scénarisées qui interrogent les structures de pouvoir en place reproduisant des stéréotypes.

Crédits

Commissaire:
  • Joel Valabrega

Artistes:
  • Pauline Boudry & Renate Lorenz
    Nicholas Grafia and Mikolaj Sobczak
    Jacopo Jenna
    Vasya Run

Soutien technique par:
  • noc.turn asbl

Partenaires médias:
  • L’Essentiel
    Mousse

Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean remercie tous les donateurs et sponsors et particulièrement l'ambassade d'Italie et ses partenaires pour leur soutien exceptionnel, dans le cadre de la Journée de l'art contemporain italien.