Passer à la navigation Passer au contenu principal
Xanti Schawinsky, "Untitled", ca. 1936 © Xanti Schawinsky Estate
Xanti Schawinsky

Xanti Schawinsky: Play, Life, Illusion — a Retrospective + Monster Chetwynd: Xanti Shenanigans

Cette exposition est la première rétrospective consacrée à Xanti Schawinsky (1904, Bâle – 1979, Locarno) en dehors de la Suisse. Marquée par l’esprit du Bauhaus, où l’artiste a étudié dans les années 1920, et du Black Mountain College, où il a enseigné dans les années 1930, l’oeuvre de Schawinsky se distingue par sa dimension pluridisciplinaire : mise en scène, scénographie, photographie, design graphique, peinture et même typographie font partie des domaines que l’artiste a explorés durant les six décennies de sa carrière. L’exposition parcourt l’ensemble de la carrière de l’artiste, depuis ses premières oeuvres, animées par les questions de l’espace scénique et de la relation entre l’homme et la machine, jusqu’à ses peintures processuelles des années 1950 et 1960. Dans l’espace du Foyer, Monster Chetwynd (1973, Londres) a été invitée à imaginer une nouvelle installation d’envergure en réponse à l’œuvre de Xanti Schawinsky.

Biographies
L’oeuvre de Xanti Schawinsky (1904, Bâle – 1979, Locarno) a fait l’objet d’expositions individuelles au Museo Casa Rusca à Locarno (2023), à la Bergen Kunsthall (2016), au Migros Museum für Gegenwartskunst à Zurich (2015), au Drawing Center à New York (2014), au Bauhaus-Archiv à Berlin (1986), à la Galleria Comunale d’Arte Moderna à Bologne (1975), au Museum Wiesbaden (1963) et au Berkshire Museum à Pittsfield (1954), entre autres. Ses oeuvres figurent dans les collections de nombreuses institutions, parmi lesquelles le Drawing Center à New York, le J. Paul Getty Museum à Los Angeles, le Migros Museum für Gegenwartskunst à Zurich, le Museum of Modern Art à New York, le MASILugano et le Philadelphia Museum of Art.

Monster Chetwynd (1973, Londres) a présenté des expositions personnelles à la Schirn Kunsthalle à Francfort (2023), au Migros Museum für Gegenwartskunst à Zurich (2022), à la Konsthall C à Stockholm (2021), au De Pont museum à Tilburg (2019), à la Villa Arson à Nice (2019), à la Tate Britain à Londres (2018), au CCA Centre for Contemporary Art à Glasgow (2016), au Bonner Kunstverein à Bonn (2016), au Nottingham Contemporary (2014) et au Consortium à Dijon (2008). Son travail a également été présenté à la 16e Biennale d’Istanbul (2019), à la Biennale de Liverpool (2016) et à la 3e Biennale d’art contemporain de Thessalonique (2011). Monster Chetwynd vit et travaille à Zurich.

Crédits

Commissaire invité:
  • Raphael Gygax

L'exposition est soutenue par:
  • Art Mentor Foundation Lucerne