Passer à la navigation Passer au contenu principal
Contact Tracing

Mudam Collection Online Screening Programme

Contact Tracing est un programme de projections en ligne de films et de vidéos d’artistes de la collection du Mudam, un ensemble qui représente un cinquième des œuvres de la collection du musée. Cette sélection entend éclairer comment notre rapport à la notion de contact a changé à la suite de la pandémie de Covid-19, qui a favorisé une prise de conscience des barrières qui nous protègent en limitant les rapprochements physiques et la coprésence. Dans le contexte global actuel, les contacts augmentent les risques d’infection, nous obligeant à favoriser un mode d’existence qui lui est opposé : l’isolement. Après plus d’un an de confinements et de mesures de distanciation sociale, la peur de l’isolement social le dispute à celle de la contamination à proprement parler.

Alors que nous sommes contraints de repenser nos conceptions du toucher et de la proximité, ce programme s’intéresse à des comportements qui, récemment encore, pouvaient sembler comme une évidence. Karen Barad théoricien·ne féministe et philosophe de la physique observe que même au niveau moléculaire, le contact est un événement ambivalent. Dans la mesure où la sensation du toucher est rendue possible par des aimants moléculaires opposés (le phénomène de la « répulsion électromagnétique »), il relève en fait d’un processus de repoussement. À l’heure où le coronavirus met à mal notre compréhension des complexités inhérentes aux moments de contact, les œuvres présentées dans Contact Tracing mettent en évidence que les artistes ont de tout temps réfléchi aux phénomènes de convergence et de séparation qui caractérisent nos rapports à nous-mêmes, au monde et aux autres.

Contact Tracing débute avec l’un des premiers essais vidéo de Jack Goldstein, White Dove (1975), qui évoque la frustration d’un toucher avorté à travers l’image de deux mains qui tentent en vain de se saisir d’un animal de compagnie. Ce sentiment d’insaisissabilité est tout aussi manifeste dans le regard inquisiteur de la caméra dans Spadina: Reverse Dolly, Zoom, Nude (2009) de Mark Lewis. En revanche, Sans titre (4 feuilles de papier A4, table (180 x 100 cm)) (2006), qui documente une action de Marie Cool Fabio Balducci, illustre la mise en contact de deux feuilles de papier vierges, avant qu’elles ne soient de nouveau séparées.

La Cumbia (1999) de David Zink Yi suit la main de l’artiste qui explore son propre corps, tandis que L’écho de Su-Mei Tse montre un paysage, caisse de résonance du monde sensible, dans lequel une musicienne accompagne l’écho de son instrument renvoyé par la montagne. La médiation du contact par un instrument de musique est également au cœur de Fire Cupping (2016), un film d’animation d’Agnieszka Polska, où la séparation entre la main et le corps doit être maintenue pour éviter toute brûlure. Et dans Forever (2006) de Julika Rudelius, c’est encore la surface du corps qui focalise l’attention.

La main est aussi présente dans A Tocha Humana (2007) de João Maria Gusmão & Pedro Paiva, où elle éclaire les parois d’une grotte avant qu’un toucher invisible n’éteigne la lumière. D’autres œuvres montrent des espaces physiques balisés par le corps : un danseur de flamenco qui évolue dans les pièces d’un logement social dans La Casa (2005) de Pedro G. Romero, et l’artiste traversant son atelier à genoux telle une pénitente dans A experiênca do lugar II (2004) d’Helena Almeida. Enfin, The Tiger’s Mind (2012) de Beatrice Gibson scrute les efforts de six personnages pour communiquer et collaborer dans le confinement d’une villa brutaliste.

Notre expérience personnelle de l’espace est le point de départ de A Visit Home (2009) d’Eva Kot’átková, une série d’exercices dans lesquels l’artiste dispose des meubles familiers dans un environnement qui lui est étranger et construit des maquettes de maisons dans lesquelles elle a habité en se fiant uniquement à ses souvenirs. L’idée d’une mémoire tactile sous-tend également les Portraits filmés 2 de Valérie Mréjen (2003), pour lesquels l’artiste a demandé à ses amis de confier à la caméra des souvenirs de moments d’interaction intenses.

Contact Tracing est un programme de vidéos en ligne. Pour visionner les vidéos dans les meilleures conditions, veillez à activer le son et à utiliser le mode plein écran.

Jack Goldstein (b. 1945, Montreal; d. 2003, San Bernardino)
White Dove, 1975
16 mm film, digitized, colour, silent
20 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2001

David Zink Yi (b. 1973, Lima)
La Cumbia, 1999
Video, colour, sound
3 min 13 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2009

Valérie Mréjen (b. 1969, Paris)
Portraits Filmés 2, 2003
Video, colour, sound
10 min
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2005

Su-Mei Tse (b. 1973, Luxembourg)
L’écho, 2003
Video, colour, sound
5 min 30 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2004

Helena Almeida (b. 1934, Lisbon; d. 2018, Sintra)
A Experiênca do Lugar II, 2004
Video, black and white, sound
12 min 47 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Donation 2005 – Reginald Neuman Luxembourg

Pedro G. Romero (b. 1964, Aracena)
La Casa, 2005
Video, colour, sound, website
20 min 27 sec
Director and cinematographer: Aleix Gallardet
With the collaboration of Israel Galván
Presented with Archivo F.X.: www.fxysudoble.org
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2006

Marie Cool Fabio Balducci (b. 1961, Valenciennes / b. 1964, Ostra)
Sans titre (4 feuilles de papier A4, table (180 x 100 cm)), 2006
Action. Video: 2 min 11 sec, colour, silent
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2013

Agnieszka Polska (b.1985, Lubin)
Fire Cupping, 2016
Video animation, colour, sound
5 min 36 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2012

João Maria Gusmão & Pedro Paiva (b. 1979, Lisbon / b. 1977, Lisbon)
A Tocha Humana, 2007
16mm film, digitized, colour, silent
2 min 23 sec
Produced at ZDB with the support of the Inhotim Cultural Centre, Minas Gerais, Brésil and Galeria Fortes Vilaça, São Paulo
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2008

Eva Kot’átková (b. 1982, Prague)
A Visit Home, 2009
Four chapters: Exercise n°1 – Hanging; Exercise n°2 – Mound; Exercise n°3 – Sitting, Standing, Lying; Exercise n°4 – Home Reconstruction
Video, colour, sound
32 min
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2011

Mark Lewis (b. 1958, Hamilton)
Spadina: Reverse Dolly, Zoom, Nude, 2009
Super 35 mm film, digitized, colour, silent
2 min 55 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Acquisition 2006

Beatrice Gibson (b.1978, London)
The Tiger’s Mind, 2012
16mm film transferred to HD video, colour, sound, 23 min 40 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Donation 2013 – Baloise Group

Julika Rudelius (b. 1968, Cologne)
Forever, 2006
Two-channel HD video, presented as single channel, colour, sound
16 min 51 sec
Collection Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Donation 2015 – Allen & Overy