Passer à la navigation Passer au contenu principal
Ari Benjamin Meyers - In Concert at OGR Torino © Andrea Rossetti
Ari Benjamin Meyers

Performance

L’artiste et compositeur américain Ari Benjamin Meyers a été commissionné par le Mudam pour créer une nouvelle performance hors les murs, dans l’ancienne salle plénière du Parlement européen (1979-1981), qui fait désormais partie du European Convention Center Luxembourg. En investissant cet espace symbolique, conçu comme un lieu de débat et de prise de décision, la performance immersive d’Ari Benjamin Meyers examine les codes du pouvoir et de la surveillance. Prenant comme point de départ le phénomène de la météo, son œuvre s’intéresse à la notion de prévisibilité (ou d’imprévisibilité) et à l’irrépressible besoin humain de connaître l’avenir, de croire au progrès et de dominer la nature.

Musiciens, interprètes performeurs et techniciens interagiront collectivement dans l’espace pour réfléchir à la crise climatique et aux relations de plus en plus critiques et irrationnelles que l’humain entretient avec la nature et avec son avenir sur cette planète. Le travail d’Ari Benjamin Meyers active des structures et processus capables de redéfinir la nature performative, sociale et éphémère de la musique et de la création musicale. Ses compositions, installations, expositions et performances interrogent la relation entre interprète et public, offrant un espace aux pratiques des interprètes et compositeurs en fusionnant les contextes et les structures de la musique avec ceux des arts visuels.

Plus récemment, son travail s’est concentré sur la sphère publique et civique, où il met en scène des rituels communautaires à grande échelle pouvant même impliquer la fondation de nouveaux orchestres. Formé en tant que compositeur et chef d’orchestre à la Juilliard School, à l’université de Yale et au Peabody Institute de l’université Johns Hopkins, Ari Benjamin Meyers a fait sa première apparition remarquée sur la scène des arts visuels et performatifs en tant que directeur musical et artistique de l’exposition collective Il Tempo del Postino (Manchester International Festival, 2007, et Art Basel, 2009).

Biographie
Ari Benjamin Meyers (né en 1972, New York) a étudié la composition et la direction d’orchestre à la Juilliard School, à l’université de Yale et au Peabody Institute. Son travail a été présenté dans de nombreux institutions et festivals internationaux, notamment Unlimited Night à Art Basel (2022), Musée Abteilberg à Mönchengladbach (2022), Bundeskunsthalle Bonn (2022), Ludwig- Forum Aachen à Aix-la-Chapelle (2022), Berliner Theatertreffen (2022), MAAT à Lisbonne (2022), Triennale de Beaufort (2021), Urbane Künste Ruhr (2021), Yellow Solo à Berlin (2020), Blitz Club à Munich (2020), Neues Museum Nürnberg (2020), Schering Stiftung à Berlin (2020), MCA Santa Barbara (2019), Kunstverein Kassel (2019), OGR à Turin (2019), VAC Foundation à Moscou (2019), Frac Franche-Comté (2019), Collection Pinault, Punta della Dogana à Venise (2019), Biennale de Liverpool (2018), Nowy Teatr à Varsovie (2018), Public Art Munich (2018), Witte de With à Rotterdam (2018), Sonic Somatic Festival à Florence (2018), Biennale de Lyon (2017), Lenbachhaus à Munich (2017) et Hamburger Bahnhof à Berlin (2016). Meyers a souvent collaboré avec des artistes visuels, parmi lesquels Tino Sehgal, Anri Sala et Dominique Gonzalez-Foerster, ainsi qu’avec des groupes tels que The Residents, Chicks on Speed et Einstürzende Neubauten. Il vit et travaille à Berlin.

Crédits

Lieu:
Hémicycle : 1, rue du Fort Thüngen, 1499 Luxembourg
Commissaire:
  • Joel Valabrega