Passer à la navigation Passer au contenu principal

Projection du film "Monotony is Nice" de Charlotte Posenenske

Quand
à partir de
Mudam Auditorium
Places limitées

Sous réserve de modification ou d’annulation

En boucle

Toutes les 15 minutes

COVID-19

Port du masque obligatoire
La distanciation physique doit être respectée

Le film Monotony is Nice (1968) est composé de prises de vues d’un voyage à travers les Pays-Bas, tournées en alternance par Charlotte Posenenske, son premier mari Paul Posenenske, l'artiste Peter Roehr et le galeriste Paul Maenz. Filmé depuis une voiture en mouvement, le paysage paraît monotone, le même rythme entre eaux, champs et arbres n'est interrompu que par des pylônes électriques, des ponts et des routes. Le titre Monotony is Nice (Monotonie ist schön) ne se réfère pas uniquement aux quatre films Super 8, mais aussi aux œuvres de l’artiste Charlotte Posenenske car c’est précisément cette monotonie, cette régularité et cette répétition qui fait partie des principes de base du processus de conception de Posenenske.

Charlotte Posenenske, Monotonie ist schön (Monotony is Nice)
© Courtesy the Estates of Charlotte Posenenske and Peter Roehr and Mehdi Chouakri Gallery
Berlin
14 mins. 22 secs

Charlotte Posenenske, "Monotonie ist schön (Monotony is Nice)"
© Courtesy the Estates of Charlotte Posenenske and Peter Roehr and Mehdi Chouakri Gallery