Passer à la navigation Passer au contenu principal

Éliane Radigue | OCCAM OCEAN – Nocturne

Quand
à partir de
Dans le cadre de l'exposition

Leonor Antunes. joints, voids and gaps

Tarif

8€ (accès aux expositions inclus)

Sur inscription

luxembourg-ticket.lu

Places limitées

Sous réserve de modification ou d’annulation

Port du masque obligatoire

La distanciation physique doit être respectée

Pionnière de la musique électronique, Éliane Radigue est une figure de proue de la scène musicale expérimentale. Depuis plus d'une décennie, Radigue travaille sur OCCAM OCEAN (2011 – présent), un cycle d'œuvres instrumentales composé en étroite collaboration avec un groupe d'interprètes qu'elle nomme les Chevaliers d'Occam (comprenant Carol Robinson à la clarinette basse, Hélène Breschand à la harpe et Louis-Michel Marion à la contrebasse). En utilisant des tonalités sonores au grain très fin, elle compose une atmosphère de semi-conscience, qui échappe aux références acoustiques et se rapproche d'un état de « rêve éveillé ». La musique est radicale, mais accueillante, invitant les auditeurs à partager une perception raréfiée du temps et des vibrations qui pénètre au plus profond de la psyché.

L'inspiration initiale d'Éliane Radigue pour le cycle OCCAM OCEAN provient d'une grande fresque murale du Los Angeles Museum of Natural History qui représentait le « spectre des ondes électromagnétiques » allant de la plus grande à la plus petite des longueurs d'onde mesurables connues.

Interprètes : Carol Robinson (clarinette basse), Hélène Breschand (harpe), Louis-Michel Marion (contrebasse à 5 cordes)
Commissaire :
Joel Valabrega

Biographies :

Éliane Radigue (*1932, Paris) est reconnue pour sa musique électronique et sa pratique du synthétiseur ARP. Depuis 2005, Radigue compose pour des instruments acoustiques, d'abord Naldjorlak, son grand trio pour deux cors de basset et violoncelle, puis la série OCCAM OCEAN, qui ne cesse de se développer (de 2011 à aujourd'hui). Ces nouvelles œuvres ont été interprétées dans divers musées tels que le Centre Pompidou, Paris (2020) ; le MOCA, Cleveland ; Serralves, Porto (2018) ; le Louvre, Paris (2009). Les œuvres acoustiques de Radigue ont également été présentées dans des festivals comme le Geometry of Now, Moscou (2017) ; le Festival d'Automne, Paris (2013) ; CTM.12 Spectral, Berlin (2012) ; Sound and Music, Londres (2011) ; Crossing the Line, New York (2010). Éliane Radigue vit et travaille à Paris.

Carol Robinson (*1956, Langley-Hampton) est une compositrice et clarinettiste. Elle est une collaboratrice de longue date de Radigue. Ses propres œuvres ont été enregistrées par le Hessischer Rundfunk, le Saarlandischer Rundfunk, la Radio nationale lituanienne et Radio France, et publiées par Plush, Ayler, Shiiin, Mode et Expérience de vol.

Hélène Breschand (*1966, Paris) est une compositrice et harpiste soliste. Elle a collaboré avec des musiciens classiques comme Luciano Berio et Bernard Cavanna et des compositeurs contemporains tels que David Toop, Elliott Sharp, Reinhold Friedl, Georgia Spiropoulos et Wilfried Wendling. Elle a également composé des bandes-son pour des œuvres d'Hiroshi Sugimoto et Christian Marclay et pour des films dont Jeanne d'Arc de Carl Theodor Dreyer ou encore Salomé de Charles Bryant.

Louis-Michel Marion (*1964, Clermont-Ferrand) a débuté sa carrière de musicien il y a plus de 20 ans. Son travail est axé sur l'improvisation avec des ensembles allant du duo au 15tet, et sur des collaborations interdisciplinaires.

© Photo : Bohumil Kostohryz | Mudam Luxembourg