Passer à la navigation Passer au contenu principal

Clandestine Talk – Hacker

Quand
à partir de
Entretien en ligne avec

Patrice Riemens, Stéphane Duguin & Caterina Riva

Langue

Anglais

La série de « discussions clandestines », elle vise à déconstruire cinquante « mots-clés » en s’appuyant sur un discours caché qui se déploie, selon les instructions de l’artiste, dans un cadre « semblable à un bunker » (un endroit secret, protégé et insonorisé, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’institution). Ces « mots-clés » sont, selon l’artiste, « essentiels et pertinents pour disséquer et redéfinir notre présent ». Chaque discussion implique trois à sept participants qui se rencontrent à huis clos, sans public, pour une durée indéfinie mais au cours d’une seule journée. Les intervenants, rigoureusement choisis par l’artiste, couvrent différentes disciplines et divers domaines d’expertise de manière à apporter des points de vue différents sur les sujets traités. Chaque discussion est diffusée en direct, en streaming audio, mais aussi retranscrite et publiée sur le site internet : www.thinking-head.net.

Patrice Riemens est un géographe et activiste culturel/Internet néerlandais. Il a été chercheur à l'Université d'Amsterdam de 1987 à 2005, et membre de la Waag Society de 1994 à 2014. Il a été affilié en tant que propagandiste (« F/LOSSopher ») de l'utilisation de logiciels libres d'accès, avec le Tactical Technology Collective entre 2003 et 2009. Principalement impliqué dans l'activisme sur Internet de la fin des années 1980 à aujourd'hui, il a été co-organisateur d'un certain nombre d'événements et de conférences liés au net, tels que la Galactic Hackers Party (1989). Il est également membre du groupe de hackers hollandais 'Hippies from Hell'.

Stéphane Duguin est le directeur général du CyberPeace Institute. Il vit à Genève. Au cours des deux dernières décennies, Duguin a analysé la manière dont la technologie est utilisée comme arme à l’encontre des communautés les plus vulnérables. Il a tout particulièrement étudié de nombreux exemples de l’utilisation de technologies perturbatrices telles que l’intelligence artificielle dans le contexte de l’antiterrorisme, de la cybercriminalité, des cyberopérations et des menaces hybrides, ainsi que l’utilisation des techniques de désinformation en ligne.
cyberpeaceinstitute.org

Caterina Riva est une curatrice italienne et la Directrice du MACTE Museo di Arte Contemporanea di Termoli. Avant cela, elle était curatrice à l’Institute of Contemporary Arts Singapore (2017-2019) et a dirigé l’Artspace à Auckland, en Nouvelle-Zélande, de 2011 à 2014. Caterina Riva a fondé et dirigé FormContent, un espace-projet curatorial, avec Francesco Pedraglio et Pieternel Vermoortel à Londres (2007-2011).
caterinariva.com

La série de « discussions clandestines » vise à déconstruire cinquante « mots-clés » en s’appuyant sur un discours caché qui se déploie, selon les instructions de l’artiste, dans un cadre « semblable à un bunker » (un endroit secret, protégé et insonorisé, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’institution).
© Photo : Mudam Luxembourg