Passer à la navigation Passer au contenu principal

Chus Martínez – The Current

Quand
à partir de
Mudam Auditorium
Suivi par

Projection de Sea Lovers d'Ingo Niermann

Langue

Anglais

Tarif

8€ (entrée aux expositions incluse)

Sur inscription

Complet !

Places limitées

Sous réserve de modification ou d’annulation

Port du masque obligatoire

La distanciation physique doit être respectée

L’océan est-il un espace artistique ? C’est à partir de cette question que la commissaire d’exposition et chercheuse Chus Martínez a étudié différentes préoccupations sur l’état des mers et les discours qui en témoignent. Dans le cadre du programme triennal The Current, elle s’est intéressée aux problèmes les plus urgents qui menacent les océans tout en explorant des solutions contemporaines en relation avec l’art.

« À l’heure actuelle, le monde de l’art se préoccupe encore d’interpréter la mer comme un site d’extension des activités terrestres : navigation, voyages coloniaux, guerre et communication, comme par exemple les réseaux de câbles sous-marins... Et le travail de la mer ne semble nullement avoir besoin du monde de l’art... Mais je sens que mon intuition n’est pas folle et que si nous avons basé notre forme de vie sur les principes de l’industrie, de la production et du capital, il y a espoir que nous puissions faire quelque chose de semblable pour la vie biologique. »

Chus Martínez (1972, Ponteceso) dirige l’Art Institute de la Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW) Academy of Art and Design à Bâle. Elle a été commissaire en chef du Museo del Barrio à New York, Head of Department pour la documenta (13) et membre du Core Agent Group (2012). Auparavant, elle a été commissaire en chef au MACBA à Barcelone (de 2008 à 2011), directrice du Frankfurter Kunstverein (de 2005 à 2008) et directrice artistique de Sala Rekalde à Bilbao (de 2002 à 2005). Elle a été commissaire du Pavillon national de la Catalogne à la 56e Biennale de Venise (2015) et du Pavillon national de Chypre à la 51e Biennale de Venise (2005). De 2014 à 2015, elle a agi comme « alliance » curatoriale pour la 14e édition de la Biennale d’Istanbul (2015). Elle a par ailleurs été conseillère artistique pour le compte du Carnegie International en 2008 et de la 29e Biennale de São Paulo en 2010. En 2021, elle a figuré dans la liste annuelle des personnes les plus influentes dans l’art contemporain établie par le magazine Art Review.

Chus Martinez
© Photo : Nici Jost