Passer à la navigation Passer au contenu principal

Comment être anticolonial·e ? | Listening session

Quand
à partir de
Langue

Anglais

Le colonialisme et la colonialité ne sont pas des reliques du passé : ces deux phénomènes continuent d’influencer et de façonner toutes les dimensions de nos vies sur terre jusqu’à aujourd’hui. Si nous partons du principe que le colonialisme opère souvent en se camouflant, comment peut-on l’identifier et quelles sont les stratégies anticoloniales à adopter ? Comment inverser la logique du camouflage en rendant visibles les effets et les traces du colonialisme ? Comment peut-on être anticolonial·e, et quelle est la responsabilité des institutions et des acteurs·rices cuturel·le·s dans cette lutte ? Et enfin, comment imaginer nos futurs communs : qu’est-ce qui vient après l’Empire, et après le « post-soviétique » ? Pour réfléchir à ces sujets, Beyond the post-soviet invite le curateur et penseur Vasyl Cherepanyn (Kiev), l’artiste Lia Dostlieva (Maastricht), l’artiste et curatrice Tatiana Fiodorova (Chisinau), et la philosophe Renata Salecl (Ljubljana), ainsi que l’équipe et le public du Mudam à former un collectif spontané. Les contributions des participant·e·s, témoignant d’une multitude de perspectives, seront suivies d’une discussion de groupe et d’une session de questions-réponses. En parallèle, la présentation de l’œuvre This Here and That There (Berlin video) (2009) de Vlatka Horvat, issue de la collection du Mudam, offrira un éclairage artistique sur le sujet des dynamiques de pouvoir produites par l’espace, ainsi que des manières de déstabiliser les hiérarchies et récits établis en déconstruisant l’ordre spatial.