Passer à la navigation Passer au contenu principal

Steve McQueen

Tourné en plan fixe, Illuminer met en scène un homme allongé dans l’obscurité, l’artiste lui-même dont la silhouette noire se détache sur les draps blancs du lit. Unique source de lumière située hors-cadre, une télévision dont le son indique qu’elle diffuse un reportage sur les forces spéciale américaines, éclaire faiblement la scène. Le commentaire, seul élément parfaitement perceptible, évoque l’entraînement des GI’s à la veille de leur départ pour l’Afghanistan.

La pièce est baignée dans un clair-obscur qui accentue les contrastes et perturbe le système de mise au point automatique de la caméra numérique : les contours se précisent et se dissipent au gré des fluctuations lumineuses. Les passages flous, les éblouissements et les assombrissements successifs brouillent l’image jusqu’à l’abstraction et mettent en valeur les qualités picturales du medium vidéo.

Steve McQueen (1969), lauréat du Turner Prize en 1999, se plaît en effet à rapprocher l’image vidéo de la peinture pour en souligner les similitudes formelles, ainsi qu’à explorer le langage cinématographique. Dans Illuminer, l’artiste britannique poursuit ses recherches sur le cadrage, la mise au point ou encore la composition de l’image. Dans un environnement visuel minimal, le flot de paroles continu, la narration située hors champ et la passivité du corps soulignent la tension entre l’isolement d’un homme dans une chambre d’hôtel et la réalité brute du monde environnant.

Œuvre

  1. Steve McQueen Illuminer, 2001

    Projection vidéo couleur, son
    15 min 13 s
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2002
    © Photogrammes : galerie Marian Goodman

Marina Abramović, "Video Portrait Gallery", 1975-1998 | Collection Mudam Luxembourg | Acquisition 2001
La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg Explorez notre collection