Passer à la navigation Passer au contenu principal

Mark Lewis

Mark Lewis (1958, Hamilton, Canada), s’intéresse autant à l’histoire et à la philosophie du cinéma qu’aux conditions de sa production. Dans ses films, d’une grande qualité picturale, se référant souvent à l’histoire de la peinture, l’image est dense et abonde de citations. Son travail interroge notre regard sur le cinéma et nous invite, par une documentation précise et la déconstruction de scènes en apparence banales, à réévaluer notre perception de la réalité.

La vidéo City (2019) se structure autour d’un long travelling dans les ruines de São Paulo, qui s’ouvre sur la reproduction de la façade du Cine Art Palácio, une salle de cinéma des années 1930, et se clôt sur la vue de la Casa do Povo, un centre culturel conçu au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans les années 1950, comme un hommage à la culture juive, des bâtiments emblématiques de leur époque. Pour réaliser son film, et notamment figurer le cinéma disparu – le Cine Art Palácio –, Lewis a utilisé plus de 6.000 photographies haute résolution. À rebours des conventions, qui s’appliquent généralement à donner de la reproduction numérique d’environnements simulés une perception lisse et continue, City souligne la nature fragmentaire des images utilisées et crée l’impression d’un monde délabré, en ruines. Bien qu’il soit d’ordinaire « réticent à surdéterminer [ses] films par une intentionnalité trop marquée », Lewis souligne le sens de cette œuvre : « [City] montre la dissolution de la différence ontologique entre la photographie et les formes de l’image animée. Cette vidéo reprend aussi l’idée de la fin du cinéma ; elle évoque la fin d’une certaine idée de l’architecture utopique, et peut-être même la fin du monde. »

Dans Spadina: Reverse Dolly, Zoom, Nude (2005), Lewis établit une continuité cinématographique entre trois scènes distinctes. Le titre indique le lieu et le déroulement du film : il s’agit d’un plan-séquence de trois minutes, tourné dans la Spadina Road, dans le nord de Toronto. Nous assistons à la transition d’un gros plan à une vue d’ensemble, le tout dans la fluidité d’un long travelling minutieusement élaboré. Le mouvement débute par un travelling arrière, allant du détail du feuillage d’un arbre jusqu’à un plan large sur un paysage urbain, et se dirige ensuite vers un immeuble, en utilisant la technique du zoom, pour se terminer sur l’image d’une femme nue en train de prendre l’air sur son balcon.

Œuvre

  1. Mark Lewis Brass Rail, 2003

    Film 35 mm transféré sur DVD, couleur, muet
    3 min 50 sec
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2001
    © Photo : Nicolas Lachner

  1. Mark Lewis Brass Rail (Photos Location), 2003

    8 photographies couleur
    50,5 x 61 cm chacune
    Collection Mudam Luxembourg
    Donation 2004 - l'artiste
    © Photo : Rémi Villaggi

  1. Mark Lewis City, 2019

    Vidéo 4k, couleur, silencieuse
    16 min 48 sec
    Ed. 1/3
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2019
    © Mark Lewis

  1. Mark Lewis Downtown: Tilt, Zoom and Pan, 2005

    Film 35 mm couleur numérisé, muet
    4 min 40 sec
    Collection Mudam Luxembourg
    © Mark Lewis

  1. Mark Lewis Forte!, 2010

    Film numérisé, couleur, silencieux
    6 min 15 sec
    Collection Mudam Luxembourg
    Donation 2015 – Allen & Overy
    © Mark Lewis

  1. Mark Lewis Jay’s Garden, 2001

    Film 35 mm couleur numérisée, muet
    5 min 15 sec
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2002
    © Mark Lewis

  1. Mark Lewis Queensway: Zoom and Pan, 2005

    Film 35 mm couleur numérisé, muet
    3 min
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2006
    © Mark Lewis

  1. Mark Lewis Spadina: Reverse Dolly, Zoom, Nude, 2005

    Film 35 mm couleur numérisé, muet
    2 min 55 sec
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2006
    © Mark Lewis

La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg Explorez notre collection