Passer à la navigation Passer au contenu principal

Helena Almeida

Dans la video A Experiencia do Lugar II (L'Experience du lieu II, 2004), on voit l'artiste Helena Almeida (1934, Lisbonne – 2018, Sintra) se déplacer à travers son atelier, sur les genoux à la manière d'une pénitente. Dans un cadre depouillé à l'extrême, elle sonde physiquement l'étendue de son environnement, lieu de travail mais aussi d'intimité, dont on ne perçoit que les Iimites : l'entrée, les murs et le sol. La bande son enregistre les bruits ambiants comme le raclement d'un tabouret ou d'une lampe, seuls accessoires de la scène. À la fin de la vidéo, on entend un extrait de l'aria Orphée et Eurydice de Christoph Willibald Gluck (1714, Erasbach – 1787, Vienne), qui contribue à sacraliser tant le lieu que l'instant. Orphée est en effet celui, pour Almeida, qui « a vraiment expérimenté un lieu, il est allé en enfer, allé vers les morts pour récupérer son Eurydice. [...] Je pense beaucoup au monde sous terre, peut-être en raison de toutes les choses horribles qui se passent dans notre monde ». Dans ses œuvres performatives, Almeida met en scène son propre corps à travers des mouvements simples, condensant ainsi toutes ses recherches menées sur la notion d'espace et sa perception.

Œuvre

  1. Helena Almeida A Experiênca do Lugar II, 2004

    Projection vidéo noir & blanc, son
    12 min 47 sec
    Collection Mudam Luxembourg
    Donation 2005 - Reginald Neuman Luxembourg
    © Photogramme : Mudam Luxembourg

La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg Explorez notre collection