Passer à la navigation Passer au contenu principal

Harald Klingelhöller

Harald Klingelhöller (1954) utilise les lettres, les mots et les phrases comme des éléments sculpturaux, employant des matériaux qui vont du papier à l’acier en passant par le carton ou le plâtre. Les titres de ses œuvres et les mots qu’il utilise dans ses sculptures sont issus de contextes variés : articles de presse, vers de poèmes, vocabulaire emprunté à la médecine, extraits de textes légaux ou juridiques. Klingelhöller se définit comme « un flâneur dans le langage », et les mots avec lesquels il travaille sont choisis pour leur « capacité à transposer le spectateur dans un espace différent ». Ses sculptures peuvent être comprises comme la transposition dans l’espace de différentes caractéristiques du langage, parmi lesquelles l’usage de la métaphore, l’intonation ou la prononciation. Un exemple de ce processus pourrait être l’application qu’il fait de la répétition : « La répétition est nécessaire, tout comme la variation. Il n’y a pas de mot original, pourquoi se concentrerait-on sur le concept d’originalité ? »

Les deux oeuvres de la Collection Mudam s’intéressent à la déconstruction du langage. Les éléments qui composent 38 Teile in Form von 19 Zeichen für Tisch et 25 Buchstaben der Worte „Einmal im Leben” (38 pièces en forme de 19 signes pour table et 25 lettres des mots „une fois dans la vie”) (1981) rappellent la forme de caractères alphabétiques et peuvent être réagencés à chaque présentation de l’œuvre.

Œuvre

  1. Harald Klingelhöller 38 Teile in Form von 19 Zeichen für Tisch und 25 Buchstaben der Worte “Einmal im Leben“, 1981

    Carton ondulé
    120 x 450 x 200 cm
    Collection Mudam Luxembourg
    Acquisition 2002
    Vue de l’exposition The Space of Word, 19.02.2009 – 25.05.2009, Mudam Luxembourg
    © Photo : Aurélien Mole | Mudam Luxembourg

  1. Harald Klingelhöller Sturm der Gewalt, wiederholt, 1995

    Papier, acier et basalte
    180 x 160 x 350 cm
    Collection Mudam Luxembourg
    Apport FOCUNA
    Acquisition 1997
    © Photo : Aurélien Mole | Mudam Luxembourg

Marina Abramović, "Video Portrait Gallery", 1975-1998 | Collection Mudam Luxembourg | Acquisition 2001
La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg Explorez notre collection