Passer à la navigation Passer au contenu principal

Doris Drescher

En 2001, c’est Doris Drescher qui investit la Ca’ del Duca pour représenter le Luxembourg à la Biennale de Venise. Le ministère de la Culture confie pour la première fois l’organisation de l’exposition à une institution culturelle, le Mudam, alors en phase de préfiguration. Jusque-là en effet, les artistes et les commissaires ne disposaient guère d’une équipe formée pour assurer le bon fonctionnement et le suivi des opérations. Grâce à l’appui structurel du Mudam, l’organisation et la médiatisation de la participation luxembourgeoise se professionnalisent et s’accordent davantage à l’importance de la manifestation internationale. Le projet de Doris Drescher s’intitule Casa Mia. Avec son travail intimiste, ténu et sensible, l’artiste transforme le lieu en une poétique métaphore d’un espace domestique. Les salles d’exposition deviennent sa salle à manger, son salon, sa salle de bain, sa cuisine. Le spectateur découvre un monde intérieur peuplé de dessins, de courtes phrases écrites sur les murs, d’objets, d’installations et de films. L’ensemble révèle une sensibilité à fleur de peau mais en prise avec le monde extérieur.

Œuvre

  1. Doris Drescher Casa Mia, 2001

    Installation, technique mixte, vidéos, meubles, éléments de décoration, dessins, barque en bois
    Vidéos en collaboration avec Mady Bonert, Thierry Faber, Iglika Marinova, Bernadette Mossong et Claude Weber
    Production et Mudam Luxembourg
    Pavillon de Luxembourg, Biennale de Venise 2001
    Acquisition 2001
    Vues de l’exposition Atelier Luxembourg. The Venice Biennale Projects 1988 – 2011, 13.10.2012 – 24.02.2013, Mudam Luxembourg
    ©Photo : Aurélien Mole | Mudam Luxembourg

Marina Abramović, "Video Portrait Gallery", 1975-1998 | Collection Mudam Luxembourg | Acquisition 2001
La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg Explorez notre collection