Passer à la navigation Passer au contenu principal

Albert Oehlen

Le tableau Froher Depp (1996) d’Albert Oehlen (*1954, Krefeld) est composé de plusieurs couches picturales dans lesquelles diverses manières de peindre coexistent sans ordre apparent. Des aplats de couleurs sont recouverts de coups de pinceau énergiques et de lignes peintes à la bombe. Des formes graphiques et abstraites se juxtaposent à des éléments plus doux, tandis que des taches fluorescentes de couleur jaune et rose se mêlent à des bruns dilués et des points noirs nébuleux. Ces marques gestuelles croisent parfois à leur tour des lignes verticales de peinture que l’on a laissé dégouliner sur la partie basse de la toile. La composition semble guidée par un principe de collage ; les éléments sous-jacents semblent avoir été découpés puis ajoutés, dévoilant ainsi un processus central du travail d’Oehlen. Ce mélange assez joyeux de formes, de techniques et de couleurs, souvent appelé (délibérément) bad painting (mal peint), est explicité dans le titre de l’œuvre, qui en allemand signifie « imbécile heureux ».

Œuvre

  1. Albert Oehlen Froher Depp, 1996

    Huile sur toile
    220 x 340 cm
    Collection Mudam Luxembourg
    Apport FOCUNA
    Acquisition 1997
    © Photo : Rémi Villaggi

Marina Abramović, "Video Portrait Gallery", 1975-1998 | Collection Mudam Luxembourg | Acquisition 2001
La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg Explorez notre collection