Skip to navigation Skip to main content

Sophie Langevin lit Etel Adnan

When
from
Dans le cadre de l’exposition

Etel Adnan et les modernes

« C’est l’histoire contemporaine qui a écrit mes livres.
Peut-être, au fond, mon repos, mon moment de bonheur personnel, c’est la peinture. »
(Etel Adnan)

En écho à l’œuvre picturale présentée au Mudam, Sophie Langevin, comédienne et metteur en scène, a sélectionné des textes de l’artiste libanaise Etel Adnan pour qui l’écriture et la peinture sont indissociables.

Sophie Langevin propose un voyage à travers ses récits, extraits de Voyage au mont Tamalpaïs et de Prix que nous ne voulons pas payer pour l’amour.
Elle emporte ainsi le public pour une traversée dans le cœur et l’âme en alerte de cette artiste majeure.

En français.

Sophie Langevin