Skip to navigation Skip to main content

Sophie Langevin lit Etel Adnan (avec la participation de Rajivan Ayyappan)

When
from
Dans le cadre de l’exposition

Etel Adnan et les modernes

« Je vous présenterai un jour mes amis ailés dont les corps prennent, parfois, la forme des collines. »
(Etel Adnan)

À travers la métaphore de deux tilleuls, Etel Adnan tisse une épopée de la vie, de la mort et de la résurrection.
Entre les silences utilisés par Etel Adnan comme formes et assemblages surgiront les chants multiples de Rajivan Ayyappan et le souffle de Sophie Langevin.

En français.